⭐️ I’m a poor lonesome chargé de com’…


Par Reynald Tuillet

Vous êtes seul/seule dans votre petite collectivité et votre petit bureau à gérer la communication de votre collectivité ? Vous souhaitez développer votre présence sur les réseaux sociaux ? Alors, lisez la suite, ça peut sans doute vous intéresser…

 

Un matin, vous arrivez fringuant à votre bureau (comme tous les matins hein !) et là, votre élu(e) ou maire vous dit : “Ce serait bien qu’on ait un compte sur Twitter”. Ah ouais ? Comme ça ? De but en blanc ? “C’est tendance et la commune d’à côté en a un”. Avec tant de bons arguments, il est évident qu’il faut apporter une réflexion plus profonde, plus professionnelle, sur la présence de votre petite collectivité sur les réseaux sociaux. Vous y êtes déjà ou vous n’y êtes pas, il faut d’abord se poser quelques questions essentielles, prendre ce petit temps de réflexion indispensable entre ses communiqués de presse et la composition de son flyer (parce que, quand on est tout seul à s’occuper de la com’, on se retrouve souvent à faire beaucoup de choses très très différentes).

1 / Ma présence sur les réseaux sociaux est-elle obligatoire ?

Dans l’absolu, non. En vérité, ce serait mieux. Mais la réponse se veut un peu plus complexe. Comme vos supports papier, ces nouveaux supports numériques doivent répondre aux objectifs que vous avez fixés à votre collectivité, à votre feuille de route, à votre stratégie de communication (si vous en avez une –  si vous n’en avez pas, essayez d’en mettre une en place, on y voit plus clair après et vos élus aussi !),  à votre contexte local (présence ou non d’un office de tourisme qui est très présent sur les RS par exemple) et à vos cibles bien évidemment. S’obliger à aller sur les réseaux sociaux sur le simple souhait de vos élus n’est donc pas une bonne idée… Expliquer, argumenter auprès de votre élu en quoi il a raison ou tort. Les réseaux sociaux sont clairement des outils de communication très facilement accessibles et à un coût défiant toute concurrence (argument à laquelle vos élus sont particulièrement sensibles, surtout en très petite collectivité). Mais on n’y va pas n’importe comment et surtout pas par effet de mode !

 

2 / Quels réseaux choisir ?

Cela rejoint la question précédente : tout dépend de vos objectifs et de votre stratégie. Chaque réseau a son usage, sa fonction, ses particularités et ses utilisateurs. Facebook reste une référence mais de petites collectivités se débrouillent sans et optent plutôt pour Twitter ou Instagram, avec de très bons résultats : pensez-y ! Il y a aussi Youtube, LinkedIn et Snapchat. Vous êtes à même de connaître au mieux l’esprit des habitants/usagers de votre collectivité, et peut-être seraient-ils plus sensibles à un réseau plus qu’un autre ? En revanche, n’ouvrez pas des comptes partout si vous ne disposez pas de moyens nécessaires pour assurer une régularité sur ces supports ou pour un simple objectif de “au moins, on y est” ! Ce qui nous amène au point 3…

3 / De quels moyens je dispose pour développer les réseaux sociaux dans ma petite collectivité ?

C’est le nerf de la guerre, d’autant plus quand on gère seul la communication de sa collectivité et que l’on dispose généralement de moyens limités, aussi bien financiers, matériels qu’humains. Évaluez donc vos ressources, votre temps, regardez si vous pouvez former et être aidé par des collègues référents qui sauront vous apporter de l’information et de l’image si besoin. Matériellement, c’est un plus si vous êtes correctement équipés (pour prendre de belles photos ou des vidéos HD par exemple)… et vos référents aussi par la même occasion. Niveau budget, des campagnes publicitaires ne sont pas forcément nécessaires si vos publications sont efficaces et attractives ; soyez malins, créatifs et vous vous en sortirez à moindre coût !

 

4 / C’est bon ? Je peux me lancer ?

Gardez à l’esprit que gérer un réseau social est très chronophage et qu’il va falloir vous organiser en conséquence. Au détriment de quoi ? Ou, tout simplement, en plus de tout le reste ? Ne vous jetez pas dans la bataille si les réponses aux questions précédentes ne sont pas apportées. Dans un premier temps, vous pouvez très bien affirmer votre présence sur un réseau et petit à petit, poser vos jalons sur d’autres. Réalisez un petit tableau de bord avec les avantages / inconvénients de chaque réseau social vous permettra d’y voir plus clair. Puis, commencer à établir une stratégie éditoriale qui définira le contenu et la forme de vos messages. A ce moment-là, vous pourrez vous dire que vous y êtes pour de bon, et de la meilleure manière qui soit !


 

Pour finir, je vais évoquer avec vous mon exemple personnel qui pourrait peut-être vous donner des pistes de réflexion. Il est basé sur les différentes questions posées précédemment et répond, selon moi, à mon cas, à ma collectivité et sa situation. C’est un exemple parmi d’autres qui montrent que les solutions apportées par vos soins sont vraiment dépendantes d’éléments propres à votre petite collectivité.


Je suis donc responsable de la communication dans une commune de 2000 habitants depuis plus de deux ans. Je suis seul en charge de la communication (et j’ai des collègues très sympas et compétents) et je dispose d’un petit budget annuel. Deux offices de tourisme sont présents sur le territoire de ma commune et sont en charge de la communication d’entités touristiques fortes d’envergure nationale et internationale. Leur implantation sur les réseaux sociaux est forte et déployée : Facebook, Twitter, Youtube, Instagram, Google + (hmm…). En fonction de ce contexte local, de mes objectifs et de mes moyens, j’ai ouvert une page Facebook il y a 2 ans et un compte Flickr au nom de ma collectivité que je gère. J’ai en appui des collègues référents qui m’apportent informations et photos. Je réfléchis à l’ouverture d’un compte Instagram et le nouveau site Internet de ma commune comportera un espace communautaire propre. Ah, et j’aimerais bien un nouvel ordi aussi.



👤 Reynald Tuillet est responsable de communication de la ville d’Arâches-la-Frasse et membre du COPIL de l’Observatoire socialmedia des territoires.
⭐️ Retrouvez tous les articles de notre blog collaboratif dans la rubrique Expertises. Une idée de sujet ? Contactez-nous pour rejoindre le club des auteurs !