📕 L’instameet pour mieux connaitre sa communautĂ©

Tout CM apprend trĂšs souvent d’abord Ă  gĂ©rer ses trolls, mais finalement assez peu Ă  bichonner ses meilleurs alliĂ©s. Les instagrameurs d’un territoire, ou bien encore d’une destination touristique, constituent pourtant un formidable vivier d’ambassadeurs.

L’instameet s’inscrit dans une stratĂ©gie de dĂ©veloppement de la notoriĂ©tĂ© par l’image et les rĂ©seaux sociaux. Il permet de rencontrer sa communautĂ© en rĂ©el, pour mieux la connaĂźtre, faire du lien avec elle, et la pĂ©renniser. Il est Ă©galement l’occasion de gĂ©nĂ©rer un flux de photos et de stories autour d’un site de visite, d’un Ă©vĂšnement, d’un parcours. Ce qui est, on ne va pas se mentir, plutĂŽt rĂ©jouissant.

10 conseils pour un instameet réussi

  1. Ciblez :
    Si la cible est celle des habitants, il s’agit de repĂ©rer les comptes qui intĂ©ressent, mais aussi de veiller Ă  un Ă©quilibre des productions possibles. Noir et blanc, couleur, vidĂ©o, usage des stories, qualitĂ© des images, etc. Petits et grands comptes ont leur place dans la mesure oĂč chacun touche une communautĂ© spĂ©cifique. Un petit compte avec un bon niveau d’interaction est aussi intĂ©ressant qu’un compte plus gros mais qui ne gĂ©nĂšre pas vraiment de commentaires ou de like. Si l’instameet est ciblĂ© sur des comptes de non-habitants, il faut alors privilĂ©gier ceux dont la communautĂ© est importante et dont les publications gĂ©nĂšrent de l’interaction. Dans ce cas de figure, on est proche d’un accueil de blogueurs producteurs de contenus, il faut alors prĂ©voir une logistique diffĂ©rente (hĂ©bergement, transport, etc).
  2. SĂ©lectionnez :
    Il ne s’agit pas d’inviter d’un seul coup tous ceux que vous avez repĂ©rĂ©, mais de choisir un petit groupe, sur lequel on parie qu’il pourra bien fonctionner. Il faut donc sĂ©lectionner, en fonction des lignes Ă©ditoriales, des partis pris photo, de l’équilibre entre photos et stories. Un groupe trop important, c’est un peu comme les voyages de groupe en bus, on fait du chiffre mais souvent au dĂ©triment de la qualitĂ©.
  3. Choisissez :
    Pour que ça marche, il ne s’agit pas de choisir le spot ou l’évĂ©nement Ă  faire absolument. Il faut surtout choisir le programme que vous vous auriez envie de faire, et qui laisse les mains libres pour faire de la photo. Parce que oui, c’est une rencontre, et pour qu’elle se passe bien, qu’elle soit riche, il faut que vous ayez envie vous aussi de participer. Il ne s’agit pas de rĂ©unir pour rĂ©unir mais bien de proposer de faire une communication ensemble, autour d’un sujet. Pour la Mayenne, terre de la marque collective SlowlydaysÂź, l’objectif est toujours de faire les choses ensemble, en prenant le temps de l’échange, du partage, de valoriser le potentiel de l’offre locale. Ceci suppose donc de prendre son temps, d’avoir sur place un interlocuteur qui partage ses connaissances, de nourrir la curiositĂ© des participants, de leur offrir un moment riche de sens et de rencontres.
  4. Calibrez la durée :
    Une demi-journĂ©e, une journĂ©e
 Ce choix se fait en fonction de la cible et du programme. DĂ©placer des instagrameurs hors de vos « frontiĂšres » ne se fait pas pour une demi-journĂ©e mais convient parfaitement Ă  des habitants.
  5. Générez du flux et du hashtag :
    Pour que ce temps de rencontre gĂ©nĂšre du flux, il faut faciliter la vie de vos instagrameurs. N’oubliez pas de lister les hashtags communs, ceux des sites visitĂ©s. Donnez les coordonnĂ©es des participants pour que le lien se fasse entre eux. Lancez le premier post, la premiĂšre story pour amorcer le flux.
  6. Bichonnez :
    Ils sont vos hĂŽtes. Alors, ayez toutes les attentions pour eux. PrĂ©parez bien le rendez-vous, soignez le buffet, offrez des goodies sympas, permettez-leur de dĂ©couvrir un lieu ou un Ă©quipement d’une maniĂšre privilĂ©giĂ©e.
  7. Rencontrez :
    Tant qu’à se rencontrer en vrai, autant faire en sorte que ce soit un moment agrĂ©able. Un accueil cafĂ©, un dĂ©jeuner joyeux si l’instameet dure toute la journĂ©e, un apĂ©ro pour se quitter et le tout en produits locaux Ă©videmment
 Bref, ne soyez pas stakhanoviste de la photo, mettez votre groupe en condition conviviale, prenez le temps de partager, en vrai.
  8. Ecoutez :
    Ce temps de rencontre avec votre communautĂ© est un moment privilĂ©giĂ© pour les entendre, Ă©couter leur perception du territoire et de ses projets, leurs attentes. C’est un temps particulier pour mieux connaĂźtre ses « ambassadeurs ».
  9. Participez :
    Si vous organisez un temps de rencontre avec votre communautĂ©, ce n’est pas pour la larguer dans la nature et revenir 3h plus tard. Au contraire, profitez de ce temps passĂ© avec eux, photographiez, partagez, liez-vous au groupe, intĂ©ressez-vous Ă  chacun. Soyez gĂ©nĂ©reux de votre attention et de votre temps. L’instameet est avant tout un moment suspendu, loin de votre bureau, pour partager.
  10. Optimisez :
    Dans ce petit groupe, il y aura peut-ĂȘtre des talents avec lesquels vous pourrez mener d’autres collaborations. Et pour tous, le lien nouĂ© en rĂ©el reste un atout pour consolider votre communautĂ©.

Strasbourg : créer des dynamiques

La dynamique des TwapĂ©ros de Strasbourg puis La Click sont partis de lĂ  : pour les 10 ans de Twitter (2016), 10 villes françaises ont organisĂ© des rencontres IRL oĂč le but Ă©tait de partager le plus de fois possible le hashtag de sa ville. L’occasion d’inviter et de rencontrer 140 twittos Ă  l’HĂŽtel de Ville (en rĂ©fĂ©rence au nombre de signes possible Ă  l’Ă©poque sur Twitter).

En 2019, pour fĂȘter les 100 000 fans de la page Facebook, les fans sont invitĂ©s dans la cour de l’hĂŽtel de Ville. C’est l’occasion d’Ă©changer, et pour une fois pas qu’avec les trolls


Par ailleurs, un instameet au MusĂ©e d’art moderne et contemporain de Strasbourg (MAMCS) a Ă©tĂ© organisĂ© en partenariat avec la Click lors du festival numĂ©rique Bizz&Buzz. Il a pris la forme d’un jeu ludique de dĂ©couverte du musĂ©e.


Marcq-en-Baroeul : la ville sous tous ses angles

La Ville de Marcq-en-Baroeul invite ses habitants passionnĂ©s de photos, Ă  des visites guidĂ©es exclusives : l’HĂŽtel de Ville, le Conservatoire, la mĂ©diathĂšque…
Smartphones ou appareils photos en main, les instagramers se glissent tantĂŽt dans la peau d’enquĂȘteurs, tantĂŽt dans un escape game…

https://www.marcq-en-baroeul.org/culture-sport-loisirs/sport-et-sante/sante/127-instameet

Portrait Marie Le Calonec
đŸ”č Marie Le Calonec est Directrice de Mayenne Tourisme, Agence DĂ©partementale de dĂ©veloppement touristique. Elle a Ă©tĂ© directrice de la communication et DGA attractivitĂ© en collectivitĂ© territoriale (Villes et Intercos). Membre du Copil de l’Observatoire depuis 2017.

Merci à Pierre Bergmiller et Jennifer Gabelle pour leurs témoignages.

⭐ Retrouvez tous les articles de notre blog collaboratif dans la rubrique Expertises. Une idĂ©e de sujet ? Contactez-nous pour rejoindre le club des auteurs !

NB : cet article est en accĂšs libre pendant une semaine puis rĂ©servĂ© aux membres de l’Observatoire (inscription gratuite ici)