📣 [Rencontres #capcomnet] “Au secours, besoin de vos idĂ©es !” : dĂ©couvrez les ateliers de l’Observatoire socialmedia des territoires

 

Communicantes, communicants : non, vous n'ĂȘtes pas seuls ! Échangeons sur les pratiques de nos institutions et ne cĂ©dons pas Ă  la panique ! Le 26 septembre 2019 Ă  16h, chez Microsoft, dans le cadre des 11e Rencontres nationales de la communication numĂ©rique organisĂ©es par Cap'Com, l'Observatoire socialmedia des territoires vous propose 5 sĂ©ances de thĂ©rapie collective animĂ©es par 10 gentils membres de notre comitĂ© de pilotage. Notre ambition : "hacker" le format classique des confĂ©rences et co-construire ensemble des solutions. Des mots d’ordre : l'anti-confĂ©rence, pas de relation « sachant / apprenant », pas de « bonne parole », mais des Ă©changes d’égal Ă  Ă©gal, des dĂ©bats, des controverses, des mises en pratique, des partages de problĂ©matiques et de solutions. Objectifs : qu’en ressortant de ces ateliers, on ait Ă©changĂ©, rĂ©flĂ©chi, dĂ©couvert des outils , des usages ou des organisations, et surtout qu’on ait Ă©tĂ© ACTEURS de ce grand moment de brassage et de joyeux bazar !

    Comme nous l'Ă©crivions l'an dernier en inaugurant ce format avec Cap'Com pour les Rencontres numĂ©riques d'Issy-les-Moulineaux, l’intelligence collective, c’est le crĂ©do de l’Observatoire socialmedia des territoires : progresser ensemble, partager des bonnes (ou mauvaises) pratiques, dĂ©finir des mĂ©thodologies communes et mieux diffuser la culture digitale Ă  tous les Ă©tages... L'idĂ©e de ces ateliers, c'est d'en brasser - des idĂ©es, et pas du vent ! C'est de pouvoir brainstormer, partager, dĂ©battre, tester, dans un format trĂšs court, en repartant chacun avec des idĂ©es et solutions concrĂštement applicables dans son institution. Aux Rencontres, nous sommes tous professionnels, de dĂ©butant Ă  expert, et nous voulons profiter de ce moment pour faire et rĂ©flĂ©chir ensemble. L'organisation a Ă©tĂ© simplifiĂ©e cette annĂ©e : plus de prĂ©-inscription nĂ©cessaire. Attention tout de mĂȘme, les places sont limitĂ©es... Si l'un de ces ateliers vous intĂ©resse particuliĂšrement, ne soyez pas en retard et venez Ă  16h : premiers arrivĂ©s, premiers servis ;)

Vous serez présents ? Livetweetez ou publiez sur votre réseau social préféré avec le hashtag #ObsRS !

   
  • Atelier 1 : "Au secours, je suis perdu dans les outils de stats !"

Reach, audience, engagement, sélectionner et exploiter ses métriques

        
> SĂ©verine Alfaiate (Directrice de la communication, Paris-Saclay) > Benjamin Teitgen (Responsable information, Rennes MĂ©tropole)
  Nombre d’abonnĂ©s, “Reach”, “audience”, “engagement”... vous avez du mal Ă  vous y retrouver parmi les nombreuses donnĂ©es proposĂ©es par les diffĂ©rents outils d’analyse ? Pas de panique, vous n’ĂȘtes pas le ou la seul-e ! Cet atelier de l’Observatoire permettra Ă  chacun d’exposer ses doutes, mais aussi de partager ses pratiques : quel outil d’analyse ? Quelles donnĂ©es sont observĂ©es et suivies ? Comment peut-on les lire (les mĂȘmes donnĂ©es peuvent avoir des significations trĂšs diffĂ©rentes selon les objectifs des institutions) ? Pour quelle exploitation ? Un atelier 100% pratique et participatif. 
 
  • Atelier 2 : "Au secours, mes messageries rĂ©seaux sociaux dĂ©bordent !"

Organiser l’e-accueil de son institution

      
> Caroline Grand (Directrice de la communication, Université La Rochelle) > Franck Confino (Consultant numérique pour le secteur public, formateur)
  La gestion des messages sur les rĂ©seaux sociaux devient un rĂ©el enjeu pour les institutions. On constate sur l’ensemble du territoire français une explosion des messages privĂ©s sur Facebook et Twitter. Certains ont vu le nombre de messages augmenter de 200 Ă  400% sur un an. C’est la « rançon du succĂšs » d’un service bien rendu. Comment gĂ©rer cette croissance parfois exponentielle des flux entrants / sortants ? Comment canaliser, gĂ©rer entre les entrĂ©es d’infos, de parole citoyenne, de demandes d’usagers via : RS / sites / mails / accueil physique / tĂ©lĂ©phone / courriers ? Comment offrir un meilleur service grĂące Ă  la GRC (gestion de la relation citoyenne) et la GRU (usager) ? Faut-il crĂ©er des process, services dĂ©diĂ©s, ou des chatbots ? Une problĂ©matique trĂšs souvent rencontrĂ©e en 2019. 
 
  • Atelier 3 : "Au secours, les commentaires politiques affluent !"

Animer les réseaux sociaux en période électorale

           
>Mélanie GÚte (Community manager, Vitry-sur-Seine) > Marc Cervennansky (Responsable numérique, Bordeaux Métropole)
  Depuis le 1er septembre 2019 et jusqu’aux Ă©lections de mars 2020, la pĂ©riode de rĂ©serve en pĂ©riode Ă©lectorale s’applique. Une attention particuliĂšre est portĂ©e sur la communication sur les rĂ©seaux sociaux, avec des recommandations parfois contradictoires et des demandes irrĂ©alisables ou dĂ©raisonnables de la part des services juridiques ou des Ă©lus. Et vous, dans votre collectivitĂ©, quelles mesures sont mises en place ? À quelles difficultĂ©s ĂȘtes-vous confrontĂ©.e.s ? Un atelier pour Ă©changer et partager interrogations et bonnes pratiques.
 
  • Atelier 4 : "Au secours, mes posts manquent de peps !"

Moderniser le discours institutionnel sur les réseaux sociaux

       
> Caroline Potez-Delpuech (Cheffe de projet éditorial Web, Val-de-Marne) > Pierre Bergmiller (Responsable numérique, Eurométropole de Strasbourg)
  Utiliser les rĂ©seaux sociaux pour rendre sexy ma communication sur le budget, est-ce une utopie ? #JyCroisAMort Sujets techniques ou controversĂ©s
 Pas toujours Ă©vident d’aborder l’actualitĂ© institutionnelle sur les rĂ©seaux sociaux de notre collectivitĂ©. Quand l’image est reine et la concision des textes est de mise, comment donc faire passer l’information, sans friser la caricature ou le putaclic ?
 
  • Atelier 5 : "Au secours, je n'ose pas me lancer dans les stories Instagram !"

Concevoir et produire des stories sur Instagram

      
> Jeanne Rousselet (Community manager, Lambersart) > Simon SĂ©reuse (Community manager, Roubaix)
  Le format des stories a rĂ©volutionnĂ© la communication digitale. En tant que collectivitĂ©, il est indispensable d'investir ce mĂ©dia qui permet d'interagir diffĂ©remment auprĂšs d'un public complĂ©mentaire des autres canaux de communication (magazine, site web, rĂ©seaux sociaux...). L'atelier abordera “l'histoire" des stories, assez rĂ©cente mais au succĂšs foudroyant. Pourquoi les utiliser ? L'exercice sera essentiellement participatif ! À partir d'un cas pratique, tous les participants mettront la main Ă  la pĂąte pour rĂ©aliser la premiĂšre story officielle de l'Observatoire socialmedia sur Instagram ! La pression est Ă©norme et aucune erreur ne sera pardonnĂ©e (sourire)... Pour terminer l'atelier en douceur : un topo sur les diffĂ©rents rĂ©seaux qui utilisent les stories avec un "avantage / inconvĂ©nient" pour chaque mĂ©dium. Spoiler alert : il y en a clairement un au dessus du lot !  
Voir le programme complet :