“Au secours, besoin de vos idées !” : découvrez les ateliers de l’Observatoire socialmedia aux Rencontres numériques Cap’Com

 

Communicantes, communicants : non, vous n’êtes pas seuls ! Échangeons sur les pratiques de nos institutions et ne cédons pas à la panique ! Le 26 septembre 2019 à 16h, chez Microsoft, dans le cadre des 11e Rencontres nationales de la communication numérique organisées par Cap’Com, l’Observatoire socialmedia des territoires vous propose 5 séances de thérapie collective animées par 10 gentils membres de notre comité de pilotage. Notre ambition : “hacker” le format classique des conférences et co-construire ensemble des solutions. Des mots d’ordre : l’anti-conférence, pas de relation « sachant / apprenant », pas de « bonne parole », mais des échanges d’égal à égal, des débats, des controverses, des mises en pratique, des partages de problématiques et de solutions. Objectifs : qu’en ressortant de ces ateliers, on ait échangé, réfléchi, découvert des outils , des usages ou des organisations, et surtout qu’on ait été ACTEURS de ce grand moment de brassage et de joyeux bazar !

 

 

Comme nous l’écrivions l’an dernier en inaugurant ce format avec Cap’Com pour les Rencontres numériques d’Issy-les-Moulineaux, l’intelligence collective, c’est le crédo de l’Observatoire socialmedia des territoires : progresser ensemble, partager des bonnes (ou mauvaises) pratiques, définir des méthodologies communes et mieux diffuser la culture digitale à tous les étages... L’idée de ces ateliers, c’est d’en brasser – des idées, et pas du vent ! C’est de pouvoir brainstormer, partager, débattre, tester, dans un format très court, en repartant chacun avec des idées et solutions concrètement applicables dans son institution. Aux Rencontres, nous sommes tous professionnels, de débutant à expert, et nous voulons profiter de ce moment pour faire et réfléchir ensemble. L’organisation a été simplifiée cette année : plus de pré-inscription nécessaire. Attention tout de même, les places sont limitées… Si l’un de ces ateliers vous intéresse particulièrement, ne soyez pas en retard et venez à 16h : premiers arrivés, premiers servis 😉

Vous serez présents ? Livetweetez ou publiez sur votre réseau social préféré avec le hashtag #ObsRS !

 

 

  • Atelier 1 : “Au secours, je suis perdu dans les outils de stats !”

Reach, audience, engagement, sélectionner et exploiter ses métriques

        

> Séverine Alfaiate (Directrice de la communication, Paris-Saclay)
> Benjamin Teitgen (Responsable information, Rennes Métropole)

 

Nombre d’abonnés, “Reach”, “audience”, “engagement”… vous avez du mal à vous y retrouver parmi les nombreuses données proposées par les différents outils d’analyse ? Pas de panique, vous n’êtes pas le ou la seul-e ! Cet atelier de l’Observatoire permettra à chacun d’exposer ses doutes, mais aussi de partager ses pratiques : quel outil d’analyse ? Quelles données sont observées et suivies ? Comment peut-on les lire (les mêmes données peuvent avoir des significations très différentes selon les objectifs des institutions) ? Pour quelle exploitation ? Un atelier 100% pratique et participatif. 


 

  • Atelier 2 : “Au secours, mes messageries réseaux sociaux débordent !”

Organiser l’e-accueil de son institution

      

> Caroline Grand (Directrice de la communication, Université La Rochelle)
> Franck Confino (Consultant numérique pour le secteur public, formateur)

 

La gestion des messages sur les réseaux sociaux devient un réel enjeu pour les institutions. On constate sur l’ensemble du territoire français une explosion des messages privés sur Facebook et Twitter. Certains ont vu le nombre de messages augmenter de 200 à 400% sur un an. C’est la « rançon du succès » d’un service bien rendu. Comment gérer cette croissance parfois exponentielle des flux entrants / sortants ? Comment canaliser, gérer entre les entrées d’infos, de parole citoyenne, de demandes d’usagers via : RS / sites / mails / accueil physique / téléphone / courriers ? Comment offrir un meilleur service grâce à la GRC (gestion de la relation citoyenne) et la GRU (usager) ? Faut-il créer des process, services dédiés, ou des chatbots ? Une problématique très souvent rencontrée en 2019. 


 

  • Atelier 3 : “Au secours, les commentaires politiques affluent !”

Animer les réseaux sociaux en période électorale

           

>Mélanie Gète (Community manager, Vitry-sur-Seine)
> Marc Cervennansky (Responsable numérique, Bordeaux Métropole)

 

Depuis le 1er septembre 2019 et jusqu’aux élections de mars 2020, la période de réserve en période électorale s’applique. Une attention particulière est portée sur la communication sur les réseaux sociaux, avec des recommandations parfois contradictoires et des demandes irréalisables ou déraisonnables de la part des services juridiques ou des élus. Et vous, dans votre collectivité, quelles mesures sont mises en place ? À quelles difficultés êtes-vous confronté.e.s ? Un atelier pour échanger et partager interrogations et bonnes pratiques.


 

  • Atelier 4 : “Au secours, mes posts manquent de peps !”

Moderniser le discours institutionnel sur les réseaux sociaux

       

> Caroline Potez-Delpuech (Cheffe de projet éditorial Web, Val-de-Marne)
> Pierre Bergmiller (Responsable numérique, Eurométropole de Strasbourg)

 

Utiliser les réseaux sociaux pour rendre sexy ma communication sur le budget, est-ce une utopie ? #JyCroisAMort Sujets techniques ou controversés… Pas toujours évident d’aborder l’actualité institutionnelle sur les réseaux sociaux de notre collectivité. Quand l’image est reine et la concision des textes est de mise, comment donc faire passer l’information, sans friser la caricature ou le putaclic ?


 

  • Atelier 5 : “Au secours, je n’ose pas me lancer dans les stories Instagram !”

Concevoir et produire des stories sur Instagram

      

> Jeanne Rousselet (Community manager, Lambersart)
> Simon Séreuse (Community manager, Roubaix)

 

Le format des stories a révolutionné la communication digitale. En tant que collectivité, il est indispensable d’investir ce média qui permet d’interagir différemment auprès d’un public complémentaire des autres canaux de communication (magazine, site web, réseaux sociaux…). L’atelier abordera “l’histoire” des stories, assez récente mais au succès foudroyant. Pourquoi les utiliser ? L’exercice sera essentiellement participatif ! À partir d’un cas pratique, tous les participants mettront la main à la pâte pour réaliser la première story officielle de l’Observatoire socialmedia sur Instagram ! La pression est énorme et aucune erreur ne sera pardonnée (sourire)… Pour terminer l’atelier en douceur : un topo sur les différents réseaux qui utilisent les stories avec un “avantage / inconvénient” pour chaque médium. Spoiler alert : il y en a clairement un au dessus du lot !

 


Voir le programme complet :